L'églantine et le muguet

Danièle Sallenave de l'Académie Française

Collection Blanche, Gallimard

Parution : 22-03-2018

En revisitant les lieux familiers à mon enfance, en explorant leur histoire, j’ai vu renaître les personnages et les grands moments de cette république guerrière. Ses symboles, son école dressée contre le pouvoir de l’Église et des châteaux. Ses idéaux de justice, d'émancipation. Son combat pour le progrès. Mais aussi ses limites, et ses aveuglements. Le lourd passé de la guerre de Vendée. La contradiction entre les principes républicains et la réalité coloniale. Son universalisme abstrait. Sa défiance continuée envers "la sociale".
Aujourd’hui, une frange très combative de néo-conservateurs a choisi de réveiller ces traits négatifs dans une surenchère de laïcité et de nationalisme identitaire.
Faisons plutôt le pari généreux d’une république postcoloniale, consciente de ses fautes passées, ouverte aux différences. Une république sociale, placée sous le signe de l’églantine rouge, autrefois fleur du ler mai ouvrier, chassée sous Vichy par le muguet, fleur de la Vierge Marie.»
 

France Culture - La Grande Table - Lundi 30 avril 2018

De l’école à la laïcité, quel héritage républicain ? Danièle Sallenave
 
Réécouter en cliquaznt ICI

 

L e glantine et le muguet 1

Ajouter un commentaire