La République, ses valeurs, son école

La République, ses valeurs, son école

Corpus historique, philosophique et juridique

Édition de Vincent Duclert. Préface de Najat Vallaud-Belkacem, introduction de Mona Ozouf

Première édition - Collection Folio actuel (n° 163), Gallimard - Parution : 11-12-201

La république ses valeurs son école

On croyait la chose acquise : la République est, selon sa propre étymologie, le bien commun. Or, l'actualité récente prouve que la notion, pourtant invoquée sur tous les airs, a perdu jusqu'à son évidence. La République, ce sont trois grandes valeurs : l'universalité des droits, c'est-à-dire l'assurance que les hommes ne tirent leurs droits d'aucune appartenance ou qualité particulière, mais de leur simple qualité d'être humain ; la devise constitutive liberté, égalité, fraternité – valeurs auxquelles nul ne saurait déroger ; la laïcité, qui proclame la liberté de conscience et permet la liberté religieuse. Où, sinon à l'école – lieu d'éveil libre et critique de la conscience citoyenne –, transmettre les valeurs de la République?
Cette anthologie de textes juridiques, politiques, philosophiques, constitue un corpus républicain pour les enseignants, les parents, les particuliers. Il incarne notamment les quatre objets de l'enseignement moral et civique : la sensibilité (soi et les autres avec les principes, les valeurs et les symboles de la citoyenneté française et de la citoyenneté européenne), le droit et la règle (des principes pour vivre avec les autres, avec les différentes déclarations des droits de l'homme), le jugement (penser par soi-même et avec les autres, avec les principes de la laïcité et la traduction des principes d'un État démocratique dans les institutions de la République) et l'engagement (agir individuellement et collectivement, avec l'exercice de la citoyenneté dans une démocratie).