Forum adhérents

 Cette rubrique est à la disposition des adhérents du cercle Condorcet pour s'exprimer sur l'actualité en proposant à la lecture un article de presse, en réagissant à une émission radiophonique ou télévisuelle, en présentant un ouvrage, en signalant un événement culturel, une conférence ... en exprimant un point de vue ou en commentant une publication précédente.

Pour publier un billet, il suffit d'adresser un e-mail à condorcetsavoie@gmail.com(cliquer sur le lien) en joignant un texte, une image et éventuellement un lien vers un site internet pour accéder à une information plus complète.

Pour commenter une publication déjà en ligne, il suffit de remplir le formulaire en bas de page après avoir affiché la totalité du texte (+ Lire la suite)

Dialogue

En Corse, Régis Debray et Patrick Boucheron

décentrent l’histoire de France

L’écrivain Régis Debray et l’historien Patrick Boucheron ont dialogué à Erbalunga, fin juillet, sur l’un des principaux sujets de discorde intellectuelle, devant des auditeurs attentifs, dont les leaders corses Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni.

Lire la suite

Intégrismes, extrême droite et néolibéralisme

Un texte d'Anne-Marie Hubat-Blanc, sympathisante de notre cercle, qu'elle propose à votre réflexion.

Sur ce sujet brûlant, elle a réalisé un gros travail de recherches bibliographiques étayant un discours organisé en 20 points.

Merci à elle de nous le faire partager

 

La question se pose des relations des intégrismes religieux avec l'idéologie de l'extrême droite. C'est une question difficile parce que le terme d'intégrisme est large, et les idées et courants d'extrême droite divers. C'est aussi un débat potentiellement piégé parce que surdéterminé par des positions idéologiques tranchées, dans un climat polémique qui tend à exclure toute nuance et à diviser le champ intellectuel en champs opposés. Enfin la notion de laïcité, convoquée dès qu'il est question des rapports du religieux et du politique, est souvent l'objet de confusions, alors qu'il s'agit d'un principe reposant sur la séparation des pouvoirs politiques et religieux: neutralité religieuse de l'Etat, neutralité politique des églises ou associations cultuelles, telle que définie par la loi de 1905; la société et les citoyens qui la composent n'étant en rien contraints à la neutralité, pour ce qui est des opinions religieuses comme des autres. Néanmoins il est nécessaire de l'affronter compte tenu des risques encourus par la démocratie, autant à cause de la montée des populismes que par celle de certains courants religieux radicaux. J'ai donc réuni des documents qui montrent la collusion très réelle entre extrémisme religieux et extrême droite (la liste de ces ouvrages et documents figurera à la suite de cette présentation). Je me suis limitée aux deux plus importantes confessions présentes en France, le catholicisme et l'islam. Il ne s'agit en aucun cas d'assimiler l'ensemble des croyants et des institutions représentatives de ces confessions à des courants extrêmes. Mais en leur sein, comme dans le reste de la société, la montée de tels courants est manifeste, et ce d'autant plus qu'ils sont portés par des puissances financières intéressées à leur succès. En effet, les liens de ces courants religieux avec l'économie de marché sont importants, tant au plan théorique en ce qui concerne le néolibéralisme qu'au plan des subsides conséquents dont ils bénéficient.

Lire la suite

La démocratie sanitaire

Place et participation de l'usager de la santé dans le dispositif sanitaire

 

Une conférence organisée par l'Université Populaire de l'AQCV

Mardi 22 Mai 2018 à 19 h

à la Maison des associations de Chambéry

67 rue St François de Sales

 

Intervenant : Jean-Michel Lassaunière - Médecin retraité - Membre du Conseil Territorial de Santé Savoie - Adhérent du cercle Condorcet

 

La démocratie sanitaire c'est associer l’ensemble des acteurs du système de santé dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de santé, dans un esprit de dialogue et de concertation.

Un parcours historique récent permettra de faire émerger la difficile reconnaissance de la place de l'usager de la santé dans le système de soins.

Concrètement, du point de vue de l’usager, ça veut dire quoi ? Quels sont mes droits en tant que patient ? Quelles informations essentielles dois-je recevoir des professionnels de santé ? Comment puis-je exprimer ma volonté concernant ma prise en charge ? Comment les citoyens et les usagers sont-ils associés à l’élaboration des politiques de santé.

Lire la suite

Rétablir la liberté de la presse ...

 

...son honneur et son indépendance vis-à-vis des puissances financières »

 La Libre Pensée a rencontré le journaliste Laurent Mauduit pour linterroger sur des questions touchant au journa- lisme, à lindépendance des médias, aux fausses nouvelles, etc.. Bref, tout ce qui fait lactualité du quotidien dun journaliste qui veut faire son métier.

Laurent Mauduit, journaliste et cofondateur de Mediapart, a accordé un entretien sur la liberté de la presse. L'auteur entre autres de «Main basse sur l'information», estime qu'«Alors que le Conseil national de la Résistance espérait, à la Libération, que la France se dote d’une presse indépendante des «puissances financières », celles-ci contrôlent aujourd’hui presque tous les médias».

Lire la suite

L'églantine et le muguet

Danièle Sallenave de l'Académie Française

Collection Blanche, Gallimard

Parution : 22-03-2018

Lire la suite

L'économie collaborative

L'économie collaborative,néolibéralisme ou innovation sociale et solidaire ?

Texte de la conférence de Philippe Frémeaux à Montmélian le 11 décembre 2017

 

L'économie collaborative fait la une des journaux et envahit notre quotidien. Vente par internet, échange d'appartements, auto partage, échange de services, taxi en ligne... qui n'a pas un jour utilisé un de ces services ?

Mais qui en tire profit ? Les utilisateurs ou le sociétés et les associations qui les gèrent ?

Au fond la question posée qui nous posée est : l’économie peut-elle être réellement collaborative sans être sociale et solidaire ?

Lire la suite

Macron au collège des Bernardins

Le discours du Président de la République devant les évêques de France au collège des Bernardins a été largement commenté. Dans ce billet vous trouverez le texte intégral de l'intervention ainsi que plusieurs articles commentant le contenu de ce discours. J'ai choisi de présenter des articles aussi bien critiques (et il a fallu choisir parmi un grand nombre), un article modéré (celui de Jean Louis Bianco) et un article clairement favorable (difficile à trouver, la plupart des médias supposés proches du mouvement catholiques ayant fait le choix de reproduire l'intégralité du discours du Président de la République - La Croix et La Vie).

En exergue de ce billet j'ai pensé présenté en premier celui de Catherine Kintzler dont les prises de position sur la laïcité sont toujours empreintes d'une grande rigueur et d'une analyse approfondie, sans exclure l'humour notamment ici.

La philosophe Catherine Kintzler, connue pour sa défense de la laïcité, ironise sur les non-dits de l'allocution de Macron.

 

Dans la soirée du 9 avril, un tweet a circulé relayant un propos attribué à Emmanuel Marcon par son propre compte Twitter : "Le lien entre l'Église et l'État s'est abîmé, il nous incombe de le réparer". Ce tweet est inexact. Au début de son discours aux évêques de France, le président de la République a dit :

"Pour nous retrouver ici ce soir, Monseigneur, nous avons, vous et moi bravé, les sceptiques de chaque bord. Et si nous l'avons fait, c'est sans doute que nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l'Eglise et l'Etat s'est abîmé, et qu'il nous importe à vous comme à moi de le réparer. Pour cela, il n'est pas d'autre moyen qu'un dialogue en vérité."*

À la lecture du tweet erroné et écourté, des demi-habiles se sont empressés de froncer le sourcil, et ont appelé (à juste titre) à rétablir l'exactitude et la continuité du passage pour se lancer dans une explication de texte en forme de rattrapage salvateur : vous voyez bien qu'il s'agit simplement d'un "dialogue" ! Sauf que, de ce dialogue, le ministre de l'Intérieur et des Cultes est déjà chargé. Sauf que ce dialogue n'a jamais été rompu. Sauf, surtout, que dans le texte "dialogue" n'est invoqué que comme moyen pour une fin plus haute : c'est bien le lien entre Église et État qu'il conviendrait de réparer.

Lire la suite

A qui appartient l'entreprise ?

Pour un actionnariat responsable (un texte un peu ancien mais toujours d'actualité)

Olivier Favreau, professeur d'économie à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense

Le Collège des Bernardins soutient depuis quatre ans une équipe de recherche chargée de réfléchir à la nature de l'entreprise, selon les principes de la recherche scientifique la plus exigeante et la plus indépendante. Cela pose immédiatement une question : pourquoi réfléchir sur l'entreprise, plutôt que de laisser les principaux intéressés s'organiser au mieux de leurs intérêts et de leur perception des dures réalités de la guerre économique ? La réponse tient en trois idées.

 

Lire la suite

Concurrence : trois leçons de ski pour économistes débutants

Les vacances de neige sont propices à l’enseignement de l’économie de la concurrence. Des monopoles locaux, les écoles de ski, battus en brèche ; des fournisseurs de chaussures, fixations et planches qui détiennent un pouvoir de monopole ; des opérateurs de remontées mécaniques qui jouent leur survie par manque de neige. Si vous lisez cette série de leçons jusqu’au bout, vous obtiendrez votre première étoile d’économie.

Leçon 1 : Il y a des bons et des mauvais monopoles.....

Lire la suite

Agnes Verdier-Molinié, héraut du liberalisme et heroïne des libéraux.

L'Ifrap d'Agnès Verdier-Molinié : faux institut de recherche

et vrai lobby ultra-libéral

 

Agnès Verdier-Molinié squatte les écrans pour parler d'économie, auréolée d'une réputation de chercheuse à l'Ifrap. Une prouesse extraordinaire pour une fondation ultra- libérale très éloignée de toute rigueur scientifique, experte du lobbying au Parlement, arrosée par de mystérieux mécènes et noyautée par des chefs d'entreprise...

Lire la suite

La réforme Macron de l'université

Alors que l’université accueille les enfants de la démocratisation scolaire, la réforme Macron permet aux établissements d’enseignement supérieur de sélectionner leurs étudiants. Défendant l’université comme lieu de formation et de recherches, S. Beaud et M. Millet invitent à s’interroger sur le sens de la poursuite d’études dans une société démocratique.

Article signalé par Marie-Christine Bordeaux

Lire la suite

Le Touriste et l'Habitant

Le tourisme est devenu l'activité économique la plus importante au monde, avec, depuis une décennie, une croissance annuelle deux fois supérieure à celle de l'ensemble de l'économie mondiale et probablement 3 milliards de déplacements touristiques nationaux et internationaux d'ici 2030. Ces mobilités impactent les territoires de destinations et la vie de leurs résidents : il n'est pas toujours facile de vivre avec ces touristes qu'on a pourtant souvent désirés.

Lire la suite

Un livre qui parle de sport...et du passé

 L’épopée des « quarante glorieuses » (version sport) - Olivier Margot

Le Temps des légendes, d’Olivier Margot est une épopée. Vingt-cinq ans rédacteur en chef de L’Equipe, fils de parents qui se sont connus dans la Résistance, ça vous donne des droits mais aussi des devoirs. Margot réussit un grand œuvre digne de ses héros. Une épopée de parti très pris en une quinzaine de chants – de Marcel Cerdan à Jean-Claude Killy, en passant par les frères Boniface. Les «quarante glorieuses» version sport.

Ouvrage signalé par Jean-Pierre Ruffier

 

 

Lire la suite

Plongée dans la tête des kamikazes

Kamikase

ANNE GAELLE AMIOT

« Le Monde » a étudié la façon dont des djihadistes européens

justifient leurs attentats dans des lettres à leurs proches,

entre impératifs religieux et

considérations géopolitiques.

 

 

LE MONDE | 07.06.2017 à 06h43 • Mis à jour le 07.06.2017 à 10h54 | Par Soren Seelow

 

Après chaque attentat commandité ou inspiré par l’organisation Etat islamique (EI), cette dernière publie un message exposant ses « éléments de langage ». Elle y martèle l’idée que ses opérations extérieures constituent une réponse aux bombardements de la « coalition internationale » en Syrie et en Irak, qui fragilisent son assise territoriale et la subsistance même du Califat autoproclamé.

Lire la suite

Laïcité : un principe d'émancipation

Cher(e)s ami(e)s, voici un essai de mise au point sur la laïcité, si malmenée aujourd'hui, à paraître dans l'hebdomadaire "Marianne" le vendredi 20 Octobre 2017. Amitiés. Henri Pena-Ruiz

A l’heure ou le mouvement progressiste semble se diviser sur le sens et les enjeux de la laïcité, j’ai voulu verser un effort de mise au point dans le débat. Le voici.

La laïcité n’est pas le produit d’une culture, qui serait celle de l’occident judéo-chrétien...

Lire la suite

Vivre ensemble, manger ensemble...

La diversité culturelle humaine se manifeste particulièrement dans la diversité culinaire. Richesse indéniable au sein de chaque peuple et occasion d’échanges multiples. Nous abordons ici une question plus spécifique, celle des interdits  religieux alimentaires et de leur gestion dans une République laïque.

Texte communiqué par Charles Conte à l'occasion de la conférence de St Jean de Maurienne.

Lire la suite

La laïcité , jusqu'où ?

Une vidéo qui rassemble plusieurs expressions et qui pose assez bien certains des problèmes que nous avons abordés cet automne.

http://www.dailymotion.com/video/x2p9ye6

(penser à choisir l'affichage plein écran après avoir lancé la vidéo)

Dans ce numéro de Cahier de doléance, Caroline Fourest explique 

Lire la suite